Je reçois un email du Figaro Magazine, qui semble s'étonner que de plus en plus de français "veulent du temps, du sens et caressent l’utopie d’un monde meilleur" peu en ligne avec la vision du Figaro. là où c'est vraiment étrange, c'est que les français en question, pour trouver du sens, du temps et un monde meilleur, pourraient l'obtenir "au prix d’une vie plus sombre". Alors là, je ne capte plus. En quoi plus de temps, de sens et un avenir serait "plus sombre" ? Grosse interrogation...

@nitot j'y vois un joli (non) raccourci entre "ne plus s'épanouir par le travail" et "ne plus s'épanouir" tout court.

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!